Au coucher du soleil

sunset

Au coucher du soleil les oiseaux se cachent

En attendant le grand orage,

Les vagues blanches frappent les terres

Et nettoient les châteaux de sable éphémères.

Au coucher du soleil les jours meurent,

Et Lorelei chante ailleurs

Elle porte les infinis douleurs,

Des tous marins voyageurs.

Au coucher du soleil le vent souffle plus forte

Et porte les bateaux vers un autre port,

Vers autre destin, vers autre voie

Et moi je te rappelle chaque fois.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s