L’étranger

stranger

L’étranger de qui j’ai lu
Dans un vieux livre inconnu,
Je le revois d’en temps en temps
Parmi les fleurs et dans les parcs.

L’étranger qui j’ai connu un jour
Dans le jardin de l’amour,
Je le rencontre souvent
Sur les ailes du vent.

Et les chemines m’apportent
Vers les gares, et vers les ports,
Et je vais chercher toujours
Le vrai visage de l’amour.

Et je vais le chercher tout le temps,
Par les ailes de vent
Par les gares et par les ports,
Et aussi par les aéroports’
Mais je suis assez certaine,
Car un jour il revient,
Sur le chemin de mon destin.

L’étranger que j’ai vu
Sur une rue inconnue,
Je le retrouve aujourd’hui
Sur le chemin de ma vie.

27/07/2014

Andreea Turcea -Mortier

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s